Menu

18 dirigeants d'entreprise touchent plus de 240 fois le Smic

La publication du 16e rapport de Proxinvest (cabinet de conseil et d'analyse financière française) sur la rémunération des dirigeants des sociétés du SBF 120 (SBF : société des bourses françaises), relatif à l’exercice 2013, révèle que la "rémunération socialement acceptable" (sic) est dépassée par 18 présidents exécutifs..

lundi, 08 décembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Cette rémunération maximale, fixée par Proxinvest, s’établit à 240 fois le Smic, soit 4,75 M€. La moyenne pour les présidents exécutifs des 120 plus grandes sociétés française atteint 2 909 000 M€.

En ce qui concerne les dirigeants du CAC 40, la moyenne recule de 2,5%, par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 3 968 000 €, soit 200 Smic sur la base de 39 heures.

Le cabinet d’analyse financière constate aussi un manque de transparence sur les retraites chapeau et ne les a pas pris en compte.

Quant à l’année en cours, Proxinvest affirme s’être opposé dans 70 % des cas aux « Say and pay » (droit des actionnaires à voter la rémunération de leurs dirigeants) et signalera, en 2015, à l’Etat régulateur la nécessité du respect de l’article L225-100-2 alinéa 3 du code du commerce qui exige le détail des rémunérations et de leurs modalités de calcul au sein des filières étrangères.

Source : Proxinvest 26/11/2014