Menu

42% des salariés se disent victimes d’incivilités au travail

Selon une enquête, menée par l'institut Ginger pour le cabinet de prévention Eleas, 11% des salariés (du public comme du privé) se déclarent très exposés aux incivilités et 31% assez exposés.

lundi, 16 juin 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Les autres se disent peu (45%) ou pas du tout exposés (13%). Par incivilités, il faut entendre des faits comme des clients, des visiteurs, des collègues qui ne disent pas bonjour ou pire font preuve de violence verbale ou qui dégradent les espaces communs. Des faits ressentis en augmentation par 46% des salariés mais aussi par 54% des fonctionnaires.

Parmi les symptômes ressentis, les salariés évoquent le stress et l'anxiété, les troubles du sommeil, ou une mauvaise image d'eux-mêmes.
Ils citent aussi des symptômes affectant leur productivité: démotivation, problèmes de concentration ou arrêts maladie.