Menu

64 % des cadres stressés au travail

Près de 64 % des cadres se disent stressés au travail. C’est la « révélation » d’une enquête réalisée, en ligne, à l’initiative du magazine Cadre emploi (novembre 2013). Enquête largement relayée par la presse grand public. Des chiffres qui ne font qu’étayer la pertinence du travail de l’Ugict et de sa Charte des cadres.

mardi, 26 novembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Selon ce questionnaire 75 % d’entre eux considèrent que l’ambiance dans leur entreprise s’est dégradée et pour 42 % en raison de la conjoncture économique. Ces résultats ne font que confirmer la dégradation des conditions de travail des cadres depuis plus d’une décennie, en proie à un type de management de plus en plus coercitif. On attend d’eux qu’ils gèrent la crise en assurant les transformations et les restructurations de l’entreprise.

Rien d’étonnant alors que 69 % des cadres interrogés considèrent que les relations professionnelles se détériorent, que 23 % admettent travailler le week-end et que 57 % constatent effectuer davantage d’heures par semaine (Point sur le temps de travail des cadres).

L’enquête détaille ensuite les effets secondaires induits par le stress et les moyens des cadres de l’évacuer, en fait une porte ouverte à une vision psychologique de la question. Mais rien sur le fonctionnement du collectif de travail, les politiques stratégiques sans visibilité du court terme des entreprises et l’absence de rôle contributif des cadres.
Il est vrai qu’il est plus simple de chercher ses clefs perdues là où il y a de lumière.


La charte des cadres réalisée par l’Ugict est le fruit de la prise en compte de toutes ces problématiques au cours de ces dernières années