Menu

Actions pour l’emploi chez Siemens dans 80 sites allemands

Le syndicat allemand de l'industrie IG Metall a lancé vendredi une journée d'action chez Siemens pour défendre l'emploi dans le conglomérat, qui vient d'annoncer un plan de réorganisation et, en parallèle, est sur les rangs pour racheter Alstom.

lundi, 26 mai 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Des actions se sont déroulées dans quelque 80 sites du groupe. IG Metall réclame à la direction du groupe que le nouveau milliard d'euros d'économies annoncé début mai dans le cadre d'un plan stratégique ne se fasse pas sur le dos des salariés et des sites allemands.

La direction du groupe a décidé de simplifier l'organisation interne du groupe, en réduisant le nombre de divisions et en supprimant certains échelons hiérarchiques.

Parallèlement, les inquiétudes se sont accentuées dans la branche ferroviaire de Siemens, depuis la révélation d'une proposition préliminaire pour racheter l'activité énergie du français Alstom et lui céder une très grande partie de son activité ferroviaire.