Menu

Airbus Defence & Space : une enquête expose la pression du travail

Elancourt, Saint Médard, Toulouse, la CGT Airbus a mené une enquête sur la mesure de la pression au travail sur ces trois sites. Avec un nombre de retour plus que significatifs : 600 à Toulouse, 130 à Elancourt, 120 à Saint Médard, cette consultation s’avère riche d’enseignements et confirme la dégradation des conditions de travail des ingénieurs, cadres et techniciens chez Airbus Defence & Space.

lundi, 24 novembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

En dépit de variations selon les sites, des tendances fortes se dégagent.

  • Le temps de travail s’accroît : plus de 60 % des salariés dépassent la durée prévue dans leur contrat de travail, jusqu’ à 93 % pour Toulouse, 50 % des ingénieurs et cadres travaillent plus de 45 heures par semaine à Elancourt.
  • Le stress ne cesse d’augmenter : 75 % évaluent leur niveau de stress à 6 et plus à Saint Médard.
  • Leur qualification est dévalorisée : 64 % des salariés ont le sentiment de ne pas être reconnus à Elancourt.
  • Enfin, l’équilibre vie privée / vie au travail est de plus en plus difficile à assurer : 57 % d’entre eux affirment que leur vie professionnelle empiété sur leur vie personnelle à Toulouse., 52 à Saint Médard.

L’enquête démontre, selon la CGT Airbus Defence & Space un niveau de pression inédit entraînant une grande souffrance au travail, un nombre croissant d’arrêts maladie.

Il s’agit de faire mieux avec moins de personnel.

Un constat qui conforte la CGT dans sa contestation du PSE (plus de 600 postes) au tribunal, sur la base de l’obligation de résultats de l’employeur dans le domaine de la sécurité des salariés.

Elle avance des solutions : arrêter les suppressions de postes, mettre en place un plan d’embauche correspondant aux besoins, contrôler les amplitudes horaires, définir les forfaits jours, réglementer le travail nomade, recentrer le salarié sur sa mission …

 

***

Pour plus d'infos : 05 62 19 59 37 cgt_tlse@astrium.eads.net

Toutes les réponses sont disponibles en consultation in situ.