Menu

Air France : les syndicats rassemblés pour « un autre avenir »

Réunis en intersyndicale le 13 octobre, une douzaine de syndicats d'Air France ont appelé à la "levée des poursuites" contre les salariés suspects de violences et à une journée de "mobilisation" le 22 octobre marquée par une manifestation devant l'Assemblée nationale au moment où la direction précisera en CCE son plan de restructuration menaçant 2.900 emplois.

lundi, 19 octobre 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

A noter que cette intersyndicale réunit les organisations représentatives, que ce soit au sol (CGT, FO, UNSA Aérien), parmi les hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa PNC, UNAC) ou les pilotes (SNPL et SPAF). Seules la CFDT et la CFE-CGC ne se sont pas jointes au mouvement.

Au terme d'une trentaine d'heures de garde à vue, les cinq hommes ont été déférés mardi après-midi devant le parquet de Bobigny. Ils seront jugés le 2 décembre devant le tribunal correctionnel de la ville pour des "faits de violences en réunion ayant entraîné une ITT (incapacité temporaire de travail) n'excédant pas huit jours", a précisé le parquet. Le délit est passible de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende. Les conditions de leur arrestation "apparaissent plus proches de celles employées pour interpeller de potentiels terroristes que des salariés désespérés", déplore l'intersyndicale. "La médiatisation à outrance et l’acharnement judiciaire ne sont pas favorables au retour de la sérénité et du dialogue social dans l’entreprise", ajoutent-ils.

Dans leur communiqué, les syndicats s'en prennent à l'Etat qui "arbitre souvent au profit de nos concurrents" et à Air France qui commet selon eux une "faute majeure" en envisageant des suppressions de postes "dans un contexte de croissance du transport aérien".

Dans leur communiqué commun, les syndicats rappellent que « seul un projet industriel fondé sur un développement fédérateur et ambitieux pourra susciter l’adhésion de l’ensemble des salariés d’Air France ».

Une caisse de solidarité CGT AF via internet vient d'être créée.