Menu

Alcatel-Lucent : le site Orvault se mue en « bastion 4G »

Sacs de sable et de chevaux de frise, guérites et banderoles, quelque 250 salariés, pour la plupart ingénieurs, du site Alcatel d'Orvault, près de Nantes ont transformé vendredi 8 novembre leur site en un « bastion 4G » du nom de la technologie de transmission téléphonique développée sur leur site.

mardi, 12 novembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

L’établissement qui emploie 483 personnes, doit fermer d'ici fin 2014 dans le cadre d'un plan de restructuration de l'équipementier qui prévoit la suppression de 10.000 postes dans le monde, dont 900 dès 2014 en France. «Il n'est pas question de rentrer en négociation tant que la direction n'aura pas dit qu'on ne ferme pas le site d'Orvault», assure Daniel Rondeau pour la CGT, tandis que la CFDT indique que les salariés d’Orvault sont « entrés en résistance ».