Menu

APAVE : le low cost salarial gonfle les profits

megaphone

L’Apave est une société stratégique, de 8 000 salariés, dans le domaine du contrôle technique sur les équipements à risques, industriels (notamment dans le nucléaire) et tertiaire.

lundi, 06 juillet 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

L’Apave assure aussi des formations et accompagne, dans la maîtrise des risques humains, techniques et environnementaux des entreprises et collectivités.

Cette société dont les résultats ont toujours été positifs pratique le low-cost salarial. Pour l’année 2014, le groupe a généré plus de 49 millions d’euros de profits, soit une augmentation de 11 millions d’euros par rapport à 2013. Forte de ces bons résultats, la direction propose une augmentation des salaires… de 0 % pour les cadres et de 0,2 et 0,3 pour les autres catégories.

Après une première mobilisation appelée par l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO et CGT, le 15 juin dernier, un deuxième appel a permis de réunir le 23 juin.  les salariés devant le siège de l’Apave, rue de Vaugirard à Paris

Outre des revendications salariales, dont le rééquilibrage femmes/hommes, l’intersyndicale demande la reconnaissance du temps de travail réel effectué, dénonce la dangerosité d’un projet (projet Alpha) dans le domaine des risques psycho-sociaux, revendique l’arrêt du management par le chiffre, la reconnaissance et la revalorisation du travail et des salaires du personnel administratif.

Ces deux actions ont été un réel succès, avec 67 % de grévistes dans deux agences le 15 juin.

Plus d'infos sur le site CGT des APAVE'S et vous pouvez les suivre sur Twitter.