Menu

APHP : le dialogue est renoué

Pour cette quatrième journée de grève en moins d'un mois, plus d'un millier d'agents des hôpitaux parisiens s'étaient réunis jeudi 18 juin à la mi-journée devant le siège de l'AP-HP, à l'appel de l'intersyndicale CGT, SUD, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC et Unsa, pour s'opposer au plan stratégique de Martin Hirsch.

lundi, 22 juin 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Mercredi soir, l'intersyndicale a été reçue pendant près de 7 heures par la direction en présence du directeur général de l'AP-HP. "Il a entendu la colère du personnel", s'est félicitée Rose-May Rousseau (CGT), mais nous voulons plus de garanties", nuance la responsable de la CGT qui reconnaît "des avancées" mais "craint de voir réapparaître la réorganisation du temps de travail ».

Un nouveau calendrier a été proposé : une enquête sur les conditions de travail réalisée en juin, juillet et septembre, puis l'établissement d'un nouveau document et l'ouverture de négociations à l'automne.

Une délégation de l'intersyndicale a été à nouveau reçue par Martin Hirsch en début d'après-midi le 18 juin pendant une heure et demie.