Menu

APL des jeunes salariés : le gouvernement recule

Le gouvernement a écarté la semaine passée son projet de modification des règles du calcul des aides personnalisées au logement (APL) pour les jeunes salariés.

lundi, 04 janvier 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

L'idée : ne plus se baser sur la situation financière du jeune au moment où il constitue son dossier, mais en regardant la situation fiscale deux ans auparavant. L'Unef et la Fage avaient dénoncé mi-décembre cette proposition qui revenait, selon eux, à une "attaque en catimini" contre les APL.

Entre 150 000 et 200 000 jeunes auraient pu être touchés par une telle mesure. Pour le ministère du Logement, le nombre de jeunes salariés touchés auraient plutôt été de l'ordre de 140 000 à 145 000.

Le gouvernement a en revanche retenu une mesure jugée "symbolique" visant à rendre inéligibles aux aides au logement les particuliers rattachés au foyer fiscal de leurs parents lorsque ceux-ci sont assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).