Menu

L'appel de la province

Selon une étude publiée le 1er  septembre par Cadremploi, plus de huit cadres franciliens sur dix voudraient poser leurs valises en province pour s'offrir un meilleur cadre de vie, quitte à baisser leur salaire pour la moitié d'entre eux.

lundi, 05 septembre 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Un cadre sur deux (53%) n'est pas satisfait de sa situation, principalement à cause du temps perdu dans les transports (70%), du coût du logement (57%) et d'un environnement trop pollué, (55%). Un tiers des sondés vivent à Paris, les deux tiers en banlieue, et 44% ont un temps de transport supérieur à 45 minutes pour se rendre à leur travail.

Pour partir, 83% se disent prêts à des concessions, que ce soit une baisse de salaire (54%), une reconversion professionnelle (48%), un niveau de poste moins élevé (36%) ou encore un éloignement temporaire de sa famille (32%).