Menu

L'Assemblée retoque le principe d'un encadrement des salaires patrons

Dans un hémicycle très dégarni, l’Assemblée nationale a rejeté jeudi, à une voix près, le principe d'un encadrement des rémunérations de 1 à 100 au sein d'une même entreprise, dans le cadre de l'examen d'une proposition de loi présenté par le Front de Gauche.

lundi, 30 mai 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Quarante personnalités de gauche, dont des responsables politiques et des intellectuels, avaient appelé le gouvernement, il y a une semaine dans une tribune publiée par Libération, à légiférer afin qu'"un patron ne puisse pas être rémunéré plus de 100 Smic".