Menu
Télétravail : campagne et outils pratiques  Voir

Assurance chômage : la CGT refuse de discuter en catimini

Suite au constat d’échec des dernières négociations de la convention d’assurance chômage en juin dernier, le patronat a proposé l’établissement « d’un diagnostic partagé » de l’assurance chômage et du marché du travail.


lundi, 12 décembre 2016 | Actualités

Partager :

Imprimer

Malgré la demande réitérée par la délégation CGT de discussion sur les méthodes de négociation (au Medef, sous la présidence du Medef, à partir d’un texte du Medef), celle-ci a été renvoyée, encore une fois, à plus tard.

Pour la CGT, « comme d’habitude, certains voudraient que la négociation se déroule dans la plus grande opacité : le Medef n’avait organisé aucun point presse et refuse de le faire pour les prochaines séances ».
Pour la CGT, la « confidentialité n’a pas cours quand il s’agit des droits des salariés, notamment privés d’emploi ».


Trois dates ont été retenues pour des études et auditions : 

4 janvier 2017 : comparaisons européennes ;

25 janvier 2017 : trajectoires professionnelles dont la question des contrats courts ;

8 février 2017 : fonctionnement de l’assurance chômage et impact sur le marché du travail. 


La délégation CGT indique qu'il a « fallu beaucoup insister pour que les conséquences des ruptures conventionnelles ou le chômage de longue durée et des seniors soient inscrits en tant que tels comme thèmes de discussion. »

La lettre .info