Menu

BNP Paribas : la direction clôt les négos salaires

Alors que 7 000 salariés de la banque ont paraphé une pétition intersyndicale pour appuyer leurs revendications dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, la direction de la banque qui a augmenté les dividendes, propose une « revalorisation salariale » de 0 % et une baisse de 15 % des mesures individuelles.

lundi, 26 octobre 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La direction veut ainsi « le beurre et l'argent du beurre » ironise la CGT qui a demandé, notamment, une réelle revalorisation collective, une accélération de la réduction des écarts de revenus femmes/hommes. Sur ce sujet elle demande par ailleurs de faire une distinction entre  ce rattrapage et les mesures individuelles ; une réelle politique de développement de l’emploi.


L'intersyndicale a jugé inacceptables les propositions de la direction et a exigé la tenue d'une nouvelle séance de négociation supplémentaire après la publication des résultats du troisième trimestre. Mais la direction a refusé et mis fin aux négociations.

La CGT fait donc « le constat que sans mobilisation des salariés et de leurs organisations syndicales, il est impossible d'obtenir une amélioration du pouvoir d'achat et des conditions de travail. » La direction quant à elle n'entend mettre en œuvre ses décisions unilatérales qu'après la signature par les syndicats d'un constat de désaccord. Une option écartée par la CGT « car elle reviendrait à valider la fin des négociations. »