Menu

Le CCE d'Air France rejette un plan de 800 départs volontaires

Le comité central d'entreprise d'Air France a rejeté, jeudi 23 avril, le nouveau plan de départs volontaires qui poursuit et amplifie la baisse continue des effectifs de 5 500 personnes en trois ans.

lundi, 27 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Annoncé fin janvier après le lancement du plan de croissance "Perform 2020", le nouveau plan vise à supprimer près de 800 postes en équivalent temps pleins parmi le personnel au sol (496) et chez les hôtesses et stewards (300).

La maison mère Air France-KLM, engagée depuis le début de l'année dans le plan de croissance "Perform 2020", poursuit parallèlement la réduction des effectifs entreprise en 2012 avec le précédent plan, "Transform 2015".

Au sein du groupe franco-néerlandais, la compagnie Air France, sans ses filiales, a été la plus touchée par les réductions d'effectifs (-9,5%) sous "Transform". En ajoutant ses filiales (Regional, Transavia France, Brit Air, Blue Link, etc.), Air France a perdu 6 413 salariés (-9 % de ses effectifs).