Menu

La CGT réclame des "assises de l'alternance"

La confédération a publié vendredi 17 avril un communiqué dans lequel elle "exige que s'ouvrent d'urgence des assises de l'alternance pour prendre enfin en compte l'ensemble de la formation initiale professionnelle, du CAP à l'enseignement supérieur".

lundi, 20 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La CGT s'inquiète d'une "baisse de 6% entre 2012 et 2013" du "taux d'emploi des apprentis sept mois après leur sortie de formation", "65% ayant obtenu un emploi et 30% se trouvant au chômage. (…) Cela pose la question des véritables freins au développement de la voie professionnelle", poursuit la CGT: "orientation scolaire par défaut, discrimination à l'embauche, déréglementation du code du travail notamment en matière de sécurité pour les mineurs, faiblesse des exigences en matière de tutorat en entreprise, mise en concurrence entre le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation..."

Quant au Medef qui se dit aussi préoccupé par l'érosion de l'apprentissage, la CGT y voit une manière pour le patronat de "se dédouaner de ses responsabilités" et de "réclamer de nouvelles aides". "Cette opération de communication (...) participe de la croisade engagée par Pierre Gattaz contre le « coût du travail »: il faudrait maintenant un apprenti à coût zéro !"

Malgré un nouvel arsenal d'aides, les entrées en apprentissage, que le gouvernement espère voir augmenter, ont de nouveau baissé d'environ 3% en 2014, après 8% l'année précédente, selon des données provisoires du ministère du Travail.