Menu

La CGT saisit la justice contre le plan de restructuration d’IBM

La CGT d'IBM France a assigné la direction de l'entreprise pour obtenir la suspension du plan de restructuration, qui prévoit 689 suppressions de postes.

lundi, 23 septembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 Une audience en référé est prévue le 22 octobre devant le tribunal de grande instance de Nanterre. Ce plan de restructuration, déclenché avant la loi sur la sécurisation de l'emploi et donc pas soumis aux nouvelles règles, «ne se justifie pas» aux yeux du syndicat notamment «au regard des énormes bénéfices engrangés par le groupe» américain. IBM emploie quelque 9.700 personnes dans l'Hexagone. Elles étaient plus de 26.000 à la fin des années 1990.