Menu

Signature d'une charte anti-précarité chez France Télévisions

Le Premier ministre a annoncé le 15 octobre que France Télévisions va signer d'ici à la fin de l'année une "charte de responsabilité sociale" anti-précarité visant au respect des obligations sociales du groupe public et de ses sous-traitants.

lundi, 19 octobre 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Il faut rappeler que France Télévisions a été épinglé à de plusieurs reprises ces dernières années pour des recours abusifs aux CDD ou au statut d'intermittent du spectacle.

Le groupe d'audiovisuel public "emploie moins de 8% d’intermittents en 2015 contre 11% en 2011" et "plus de 1.250 CDD ont été transformés en CDI", a souligné le chef du gouvernement pour qui "l’audiovisuel public doit, lui aussi, être exemplaire dans la lutte contre la précarité", a déclaré le Premier ministre en ouvrant une conférence sur l'emploi dans le spectacle.

"France Télévisions devra veiller également à ce que ses partenaires et sous-traitants – dans la production audiovisuelle notamment – respectent bien l’ensemble des obligations sociales applicables aux relations de travail, et en particulier les droits et obligations conventionnels", a dit M. Valls qui a indiqué que cette préoccupation, concerne également Radio France".


L'Etat "accompagnera" cette dynamique dans le prochain Contrat d’objectifs et de moyens finançant France Télévisions, a-t-il promis, en souhaitant que les décisions prises se fassent "dans un cadre concerté avec les organisations syndicales" en vue d'accords d'ici fin mars.