Menu

Chômage : un chiffre pour en cacher un autre

Faisant feu de tout bois pour justifier ses réformes et notamment celles inscrites dans la loi Macron, le gouvernement s'est évidemment réjoui des chiffres du chômage de janvier.

lundi, 02 mars 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

On peut en effet se réjouir des 19100 chômeurs de moins en catégorie A, c'est-à-dire n'ayant exercé aucune activité. Cependant en incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité, la hausse est encore de 0,3 %.

Par ailleurs, le chômage des jeunes, celui des chômeurs de longue durée et des plus de 50 ans ne cessent de s’aggraver. Ce sont là, les signes permanents de la précarité et de la paupérisation d'un très grand nombre de salariés.