Menu

Comité central Alcatel-Lucent

Manifestations contre la restructuration

lundi, 17 décembre 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

A l'occasion d'un comité central d'entreprise de l'équipementier télécom qui examinait le plan de sauvegarde pour l'emploi du groupe, la mobilisation intersyndicale (CFDT-CFE/CGC-CGT-CFTC) a rassemblé environ 1.000 grévistes sur le site à Vélizy (Yvelines) et ceux d'Orvault (Loire-Atlantique), Nozay (Essonne) et Villarceaux (Val d'Oise). Quelque 450 salariés du site Alcatel-Lucent à Lannion (Côtes d'Armor), ont manifesté. Par ailleurs, entre 250 et 300 salariés du site d'Orvault, près de Nantes, ont également débrayé jeudi jusqu'à 16H00.

L'impact de ce plan en France, qui compte 9.000 salariés, a été annoncé mi-octobre. Ce sont 1.353 postes qui sont voués à être supprimés: 934 chez Alcatel-Lucent France (ALF), 104 chez Alcatel-Lucent International (ALUI) et 315 postes dans les filiales. Les sites les plus visés sont Vélizy, qui doit fermer en 2014 et où 362 postes sont supprimés, Villarceaux 171 postes, Lannion 139 postes et Orvault 122 postes.