Menu

Pour le conflit des intermittents, c’est la rentrée

Après les actions menées cet été conjointement avec les intérimaires et les privés d’emploi, les intermittents du spectacle préparent une rentrée active et revendicative afin de poursuivre la mobilisation contre la convention d’assurance chômage.

lundi, 15 septembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Une réunion est organisée lundi 15 septembre au soir à la Bourse du travail à Paris, à l'appel de la CGT-Spectacle, pour marquer la reprise du mouvement.


«Le nouveau gouvernement Valls 2 risque d'être encore moins enclin à s'opposer au Medef : nous devons obtenir que nos propositions soient enfin entendues et prises en compte, y compris par la loi», explique la fédération CGT dans un communiqué, où elle appelle «à poursuivre le mouvement pour obtenir une autre refonte de l'assurance chômage». Cette réunion de lundi précédera la reprise jeudi de la concertation lancée fin juin par le gouvernement pour tenter de désamorcer le conflit avant la saison des festivals. Elle vise à une refonte totale du statut de l'intermittence et devrait déboucher sur des propositions d’ici la fin de l’année.


Quatre réunions ont déjà eu lieu en juillet abordant, entre autres, la question de la gouvernance du régime d'assurance-chômage des intermittents.
La mission de concertation, menée par trois médiateurs, abordera en septembre la précarité, l'accès à la formation et les relations avec Pôle emploi.