Menu

COP 21 : les cadres sont sceptiques

Selon le Baro-éco réalisé par Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter, 77% des cadres déclarent ne pas être «confiants» sur les chances de succès de la COP21 qui se déroule entre le 30 novembre et le 15 décembre au Bourget près de Paris.

lundi, 09 novembre 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Selon les auteurs de cette enquête, la défiance des cadres est aussi révélatrice du « discrédit de l'action publique et de la capacité des Etats à coordonner leurs actions».

Les cadres constatent que les pouvoirs publics et les entreprises ne se mobilisent pas assez pour aboutir à un accord digne de ce nom. Ils pensent que l'avenir de la planète ne dépend plus des seuls responsables politiques. 53% assurent que la COP 21 doit permettre de mobiliser «autant les États que les entreprises».

Les deux tiers des cadres sont prêts à imposer à leurs employeurs des objectifs contraignants en matière de réduction des émissions de gaz à effets de serre et de recours aux énergies renouvelables. Plus d'un sur deux assure que l'entreprise aura «davantage à gagner qu'à perdre» en adoptant ce type de pratique.