Menu

Coup de blues

Selon un sondage de Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter l'augmentation du chômage et la dégradation de leur niveau de vie ont fait reculer le moral des cadres, qui était un peu remonté à la fin de l'année 2015.

lundi, 08 février 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Une baisse de moral qui s'explique par des perspectives en berne, selon Viavoice : 57% des cadres anticipent ainsi une hausse de chômage dans les mois qui viennent, un chiffre en hausse de 9 points par rapport à novembre, mais en baisse de 16 points sur un an.

Par ailleurs, 46% des cadres pensent que le niveau de vie en général se dégradera d'ici un an (+6 points sur deux mois). Interrogés sur leur situation financière personnelle, 52% pensent qu'elle sera stationnaire, 32% qu'elle va se dégrader, et seulement 16% qu'elle s'améliorera. Enfin, 83% jugent "faibles" les possibilités de faire progresser leur carrière (+4 points sur deux mois), et 60% pensent que leurs collaborateurs ne sont "pas motivés".