Menu

Le Crédit agricole fauche les lanceurs d’alerte

Ida de Chavagnac, ex-analyste dans les services de risques des salles des marchés du Crédit Agricole vient d’envoyer (le 19/03/2015) une lettre ouverte au tout nouveau directeur général du groupe Crédit Agricole, Philippe Brassac.

mardi, 07 avril 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Elle y dénonce les infractions à la réglementation bancaire, prises de risques inconsidérées et tentative de corruption dont elle a eu connaissance, avant d’être licenciée pour avoir tenté d’en avertir la hiérarchie.

Elle demande à Philippe Brassac d’affronter le problème et d’y apporter des « solutions efficaces et réparatrices » à défaut de mettre en péril ce « beau groupe bancaire » : « Ne laissez pas croire que le crédit agricole a perdu son bon sens et qu’il délaisse sa clientèle de particuliers pour se perdre dans les excès de la haute finance » écrit-t-elle. Ida de Chavagnac a participé au meeting de la Bourse du travail sur les lanceurs d’alerte, le 3 Mars dernier.


L’Ugict poursuit sa campagne en interpellant les eurodéputés sur la directive « secret des affaires » qui sera débattue par la Commission européenne le 28 avril prochain.