Menu

DCNS : un nouvel accord qui augmente la durée du travail

Le groupe naval DCNS a annoncé mardi 11 avril avoir signé avec la CFDT et la CGC un nouvel accord d'entreprise baptisé « pacte industriel et social » prévoyant notamment une hausse du temps de travail et 2 200 recrutements sur quatre ans.

mardi, 18 avril 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Après avoir dénoncé en novembre l'ancien accord datant de 2004, la direction s'était pourtant engagée à ce que ce nouvel accord d'entreprise soit signé par « au moins trois syndicats », selon la CGT et l'Unsa, les deux autres organisations syndicales représentatives (+ de 10 %) qui ont décidé de ne pas le signer.


Avec ce nouvel accord, DCNS veut une augmentation moyenne du temps de travail collectif efficace de 20 minutes pour dégager 30 millions d'euros par an que le groupe promet de réinvestir dès 2017.

Laurent Hébert, délégué syndical central de la CGT, a dénoncé un accord « qui va créer des déséquilibres entre vie professionnelle et vie privée en augmentant le temps de travail sans se soucier de l'organisation du travail » face à « 50 plans de charge » que le groupe doit pourtant assumer. « L'avenir de la DCNS ne tient pas au seul volume de travail d'une portion congrue de l'entreprise, dont la capacité de production est extrêmement réduite faute d'ouvriers en nombre suffisant ».

Le délégué CGT accuse la direction de ne pas pouvoir tenir ses engagements puisque « des décisions de sous-traiter certaines tâches ont déjà été prises », et de se moquer des salariés au vu de la « faiblesse » des investissements répartis sur onze établissements et sur quatre ans ».