Menu

Les délocalisations s’opèrent plutôt vers les pays de l’Union

Contrairement aux idées reçues, selon un rapport de l'Insee publié mercredi 12 juin, entre 2009 et 2011, 4,2% des sociétés françaises ont délocalisé au moins une activité, mais elles se sont tournées d'abord vers l'Union européenne et non vers les pays émergents pour 38% d’entre elles.

lundi, 17 juin 2013 | Actualités

Partager :

Imprimer

Cette enquête «permet d'estimer à environ 20.000 le nombre de suppressions directes de postes en France dues à des délocalisations opérées entre 2009 et 2011 par les sociétés marchandes non financières de 50 salariés ou plus, soit environ 6.600 suppressions par an au cours de ces trois années», souligne l'Insee. Les sociétés qui délocalisent sont le plus souvent exportatrices ou déjà présentes à l'étranger par le biais de filiales.
Presque toutes appartiennent à un groupe (94%) et délocalisent en majorité au sein de ce dernier alors que la propension à délocaliser augmente avec la taille de la société.

La lettre .info