Menu

Le dialogue social européen est une réalité

La politique sociale fait partie des compétences partagées entre l’UE et les États membres mais l’élaboration et la mise en œuvre des politiques sociales demeurent principalement du ressort des États.

jeudi, 04 juillet 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Pourtant, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de dialogue social au niveau européen.

On distingue un dialogue tripartite avec les autorités publiques et un dialogue bipartite entre les organisations syndicales et les employeurs européens.
Au niveau interprofessionnel, le dialogue social bipartite européen se déroule entre les organisations suivantes :
•    Pour le patronat, la Confédération des entreprises européennes (BUSINESSEUROPE), le Centre européen des employeurs et des employés de service public (CEEP) et l'Union européenne de l'artisanat et des PME (UEAPME).
•    Pour le volet syndical, la Confédération européenne des syndicats (CES) avec Eurocadres (conseil des cadres européens) et la Confédération européennes des cadres (CEC) qui participent au dialogue en tant que membres de la délégation de la CES.

Ces organisations mènent ensemble un dialogue social permanent, à partir de points de vue souvent divergents et avec des résultats mitigés.
On citera deux exemples :
En décembre dernier et après douze mois de négociations, les partenaires sociaux européens ne sont pas parvenus à un accord sur le temps de travail. Aucun compromis n’a pu être trouvé notamment sur la question de « l’opt out », à savoir, la possibilité de déroger à la limite de 48 heures maximales hebdomadaires qui était remise en cause, question particulièrement sensible pour les catégories ICT.
Plus récemment, sur l’emploi des jeunes, les partenaires sociaux européens ont abouti sur un accord cadre qui, s’il n’a pas de caractère contraignant, est un compromis qui fixe les objectifs communs à atteindre.

Comme adhérent(e) de l’UGICT-CGT, vous êtes représenté(e) au niveau du dialogue social européen.
Au plan confédéral car depuis 1999 la CGT est membre de la Confédération européenne des syndicats et fait donc entendre sa voix dans l’élaboration des positions prises en commun avec les autres confédérations européennes membres.
Dans la dimension spécifique Ingénieurs, Cadres et techniciens, à travers Eurocadres qui participe aux négociations interprofessionnelles et dans lequel l’UGICT-CGT fait entendre sa voix en collaboration avec ses homologues français et européens.

Pour vous tenir au courant des travaux et des résultats du dialogue social européen, vous pouvez consulter –en français- le site de la Confédération européenne des syndicats sur www.etuc.org ou lire la newsletter de la CES (lettre de juin de la CES).