Menu

Droit des magistrats de se syndiquer : pour certains, cela ne va pas de soi

Alors que le député UMP Eric Ciotti a déposé en mai une proposition de loi "relative à l’impartialité des magistrats", visant notamment à interdire aux magistrats de se syndiquer ou appartenir à un parti, la Garde des Sceaux s'est prononcée vendredi contre toute restriction du droit syndical dans la magistrature.

lundi, 13 octobre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

"Ce qui est étonnant c'est que pour certains, cela ne va pas de soi", a déclaré Christiane Taubira devant le 40e congrès de l'Union syndicale des magistrats (USM) réunie à Bordeaux.
"Je veillerai à ce que des digues soient posées, y compris au besoin dans la loi", a-t-elle poursuivi, rappelant que la liberté syndicale est inscrite dans la Constitution et que les syndicats "restent des partenaires extrêmement importants".