Menu

Egalité salariale : une priorité qui s'impose pour 61% des cadres

Plus des trois quarts des cadres (76%) estiment que les entreprises font davantage d'efforts qu'auparavant pour améliorer la parité hommes-femmes, mais ils sont moitié moins nombreux à juger ces efforts sincères, selon un sondage Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter, publié à la veille de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

lundi, 14 mars 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Seuls 38% des cadres - et 29% des cadres femmes - jugent ces efforts sincères. 33% seulement les jugent efficaces, tandis que 57% les estiment insuffisants et 53% "rarement suivis d'effets".

Invités à désigner les priorités en matière de parité et d'égalité femmes-hommes en entreprise (trois réponses possibles), 61% des cadres - dont 73% des cadres femmes - choisissent "imposer l'égalité salariale à poste équivalent", 42% - dont 45% des hommes - "lutter contre le harcèlement et le sexisme au travail", et 41% "favoriser l'accès des femmes à des postes à responsabilité (cadres, managers)".