Menu

Emploi à Merck Serono

Les salariés mobilisés pour sauver leur emploi

lundi, 19 novembre 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Quelque 200 salariés de Merck Serono France, selon les syndicats CGT, la CFDT, CGC et la CFTC, ont manifesté mercredi devant deux sites de la société pharmaceutique à Lyon  pour dénoncer le plan prévoyant 271 suppressions de postes. Les manifestants se sont retrouvés devant le siège de Merck à Lyon où s'est tenu un comité d'entreprise dans la matinée, avant de rejoindre un site de production à Meyzieu. 93 postes doivent disparaître dans la visite médicale, et 178 dans les fonctions administratives.

Merck Serono France, filiale de la division pharmaceutique du géant allemand Merck, comptant près de 1.300 salariés en France, avait annoncé en mai son plan, qui privilégie les départs volontaires, afin de "sauvegarder (sa) compétitivité".

Le groupe, qui emploie plus de 40.000 personnes dans 67 pays, avait présenté en février son plan d'économie censé toucher toutes ses activités et toutes les régions où il est implanté.