Menu

Enlisement de la situation en Europe

Le rapport de la Commission sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe, publié le 8 janvier dernier  confirme les perspectives sombres concernant le chômage, la détérioration de la situation sociale et du pouvoir d'achat et l'augmentation de la pauvreté.

lundi, 14 janvier 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Pour la Confédération européenne des syndicats (CES), des mesures d'urgence ambitieuses s'imposent pour sortir du marasme. Pour Bernadette Ségol, secrétaire générale de la CES : « 2013 s'annonce comme une année difficile. L'Europe s'enlise dans la crise. Les taux de chômage atteignent des records comme l'attestent les derniers chiffres d'Eurostat. Pour la première fois, le cap des 26 millions de chômeurs est dépassé. Il faut s'attaquer en priorité au chômage, à la précarité, aux inégalités. On ne peut plus s'en remettre à une hypothétique amélioration de la situation économique pour espérer un changement de la situation sociale  ».

Bernadette Ségol ajoute : « le rapport de la Commission européenne ne fait qu'apporter du crédit à ce que nous disons depuis des années : l'austérité, ça ne marche pas. Cette semaine, le Fonds monétaire international a de nouveau reconnu ses erreurs : il a largement sous-évalué l'impact des mesures d'austérité sur les économies européennes. La Commission, elle, ne se remet pas en cause. Pourtant elle porte sa part de responsabilité dans les choix qui ont été pris car elle a encouragé l'austérité qui a dégradé la situation. Sans politiques fortes en mesure d'inverser cette tendance, nous allons vers des lendemains encore plus douloureux  ».