Menu

Sérieuse dégradation du climat… social en entreprise

 

Tous les indicateurs de confiance dans l’entreprise sont en baisse. C’est ce que révèle le 16e baromètre « Climat social dans l’entreprise » du Cegos (formation professionnelle et continue).

 

lundi, 01 décembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Plus que la confirmation de la dégradation du climat social, c’est l’ampleur de celle-ci, sur une aussi courte période, qui surprend. Ainsi 53 % des managers expriment cette détérioration, 6 % de plus que l’année dernière. Si 54 % des salariés estiment être satisfaits du climat dans leur équipe, c’est quand même une chute 14 % par rapport à 2013 et 58 % se montrent pessimistes quant à leur avenir, une progression de 11 %.

Leur motivation est aussi en berne avec une chute de 13 % par rapport au baromètre 2013 et ils ne sont plus que 42 % à avoir confiance dans l’avenir de leur entreprise, moins 11 % depuis l’année précédente.

En revanche, 44 % font encore confiance à leur manager, mais déplorent le manque d’échanges. Cette morosité « augmentée » est le symptôme de la non reconnaissance du travail et du manque de clarté sur les objectifs de l’entreprise affirment-ils. Conséquence : 42 % des personnes interrogées avouent leur manque de motivation.

Enfin, 68 % des managers et 71 % des DRH admettent subir un stress permanent dû à la charge de travail et un salariés sur quatre affirment avoir été victime d’une dépression ou d’un burn-out, au cours de sa carrière. Information qui doit nous interroger : ils doutent de l’efficacité des IRP dans les transformations de l’entreprise.