Menu

Les études de médecine sont toujours aussi sélectives

Dans un rapport publié aujourd'hui, la Drees révèle par exemple que, parmi les étudiants inscrits pour la première fois en Première Année Commune aux Etudes de Santé en 2010-2011 et ayant validé leur premier semestre, seuls 37 % ont intégré une deuxième année d’études médicales en 1-2 ans.

lundi, 31 août 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

« Même en tenant compte des possibilités de redoublement », le rapport constate que 63 % des inscrits en première année commune aux études de santé n’accèdent pas, au bout de deux ans, à l’année supérieure de formation d’une des quatre professions médicales (médecine, pharmacie, odontologie et sage-femme). 

Parmi ceux qui ont poursuivi en deuxième année, 22% ont choisi des études de médecine, de pharmacie pour 9 %, d’odontologie pour 3 %, ou encore de maïeutique pour les 3 % restants.