Menu

Evaluation des cadres chez Airbus

Jugement en délibéré au 21 septembre

lundi, 20 juin 2011 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La CGT d'Airbus et la direction du constructeur aéronautique européen se sont affrontées en justice pour la deuxième fois en six mois sur les critères d'évaluation des cadres, mercredi devant la Cour d'appel de Toulouse. Le 3 février dernier, le TGI avait jugé l’action du syndicat irrecevable pour des raisons de procédure. Comme en première instance, le 6 janvier, la CGT a demandé l'interdiction de la prise en compte de critères de comportement dans l'octroi des primes aux cadres alors qu'Airbus a revendiqué d'évaluer non seulement leurs résultats mais aussi leur défense des « valeurs » de l'entre- prise. A l'issue de l'audience d'appel, Xavier Petrachi, délégué syndical central de la CGT (10,3 % des voix chez Airbus, 6 % chez les cadres) a expliqué que son syndicat continuait de dénoncer ce « mélange des genres ».