Menu

Secret des affaires : l'humoriste Nicole Ferroni s'engage contre la directive européenne

Secret des affaires : l'humoriste Nicole Ferroni s'engage contre la directive européenne

Son coup de gueule, mis en ligne sur Facebook, a été vu plus de 11 millions de fois depuis jeudi 14 avril.

lundi, 18 avril 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

(article honteusement piqué
sur le très bon FranceTVinfo.fr,
le 18/04/2016, 10h20)

"Loi secret d'affaires = caca boudin". Dans une vidéo mise en ligne jeudi 14 avril sur Facebook, l'humoriste Nicole Ferroni dénonce la directive européenne controversée sur le secret des affaires, adoptée le lendemain par le Parlement européen. "Le secret des affaires, c'est ce qui permet à une entreprise comme Monsanto de ne pas publier son rapport sur le glyphosate, qui est cancérigène, développe-t-elle. Vous, votre loi permettrait qu'en plus Monsanto puisse nous attaquer si jamais on dévoile cette donnée".

En quelques jours, sa vidéo a été vu plus de 9 millions de fois. "C’est très bizarre, moi à la base, j’ai fait cette vidéo pour ma famille, enfin pour mes amis. Je ne pensais pas du tout que ça prendrait cette ampleur, a expliqué l'humoriste à Rue89. C’est une amie qui m’a envoyé un e-mail groupé sur le sujet. Cette fois-ci j’ai pris le temps de m’y intéresser. J’avais un peu de temps alors j’ai regardé le débat".

Une directive adoptée par 652 eurodéputés

Lancée fin 2013, cette directive vise à instaurer un socle juridique européen pour lutter notamment contre l'espionnage industriel et protéger l'innovation. Mais elle a provoqué une levée de boucliers de nombreuses organisations syndicales et ONG européennes, inquiètes pour le respect des libertés fondamentales.  Principal reproche : elle "fait porter la charge de la preuve sur les lanceurs d'alerte et pas sur les entreprises", selon Philippe Lamberts, coprésident du groupe Verts-ALE.

Sur les 652 eurodéputés présents à Strasbourg, 503 se sont prononcés en faveur de cette directive, 131 contre et 18 se sont abstenus. Au lendemain du vote, Nicole Ferroni a mis en ligne un tableau récapitulant les votes des eurodéputés français. "Bon appétit", commente-t-elle.