Menu

Fonction publique hospitalière

Le protocole LMD générateur d’injustices.

lundi, 14 mai 2012 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La deuxième phase de l’application du protocole « Licence-Master -Doctorat» a débuté. Elle concerne les infirmiers spécialisés, à savoir les IBODE, les IADE, les puéricultrices, ainsi que les cadres de santé et cadres supérieurs de santé.

Pour la fédération CGT Santé et Action sociale, ce protocole représente un système injuste qui divise les professions paramédicales du public, du privé et du secteur libéral.

Avec la mise en oeuvre de cette réforme, deux IDE, deux IDE spécialisés ou deux cadres ou cadres supérieurs de santé, qui ont le même diplôme, qui travaillent dans le même service d’un établissement de la fonction publique hospitalière et qui exécutent les mêmes actes de soins et missions vont être rémunérés différemment et n’auront plus la même reconnaissance de la pénibilité du travail.

La CGT appelle ces professionnels à se mobiliser pour la reconnaissance de la pénibilité et contre la déstructuration des statuts.