Menu

Fonction publique portugaise

Grève massivement suivie contre l’austérité

mardi, 12 novembre 2013 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Hôpitaux au ralenti, écoles fermées, tribunaux déserts : de nombreux services publics ont été perturbés vendredi 8 novembre au Portugal par la grève des fonctionnaires contre les mesures d'austérité du projet de budget pour 2014, qui les toucheront de plein fouet. Le projet prévoit l'allongement du travail hebdomadaire des fonctionnaires de 35 à 40 heures, des coupes de 10% dans leurs pensions de retraite et des réductions de 2,5% à 12% pour les salaires mensuels supérieurs à 600 euros bruts.
La participation à cette journée a nettement dépassé celle de la dernière grève des fonctionnaires en mai 2011, convoquée par la seule CGTP. Celle-ci fait suite à une série de grèves dans les transports, dont les chemins de fers et les services de bus urbains. «C'est une des plus grandes grèves de ces dernières années. La riposte a été à la hauteur», s'est félicité Armenio Carlos, dirigeant de la CGTP.
«Les Portugais ne supportent plus les coupes salariales et les sacrifices», a assuré Ana Avoila, coordinatrice du Front commun des syndicats de la fonction publique qui a fait état d'une «forte adhésion à la grève allant de 70% à 100%».