Menu

Les fonctionnaires amiantés du Tripode de Nantes reçus à Matignon

Une délégation d'anciens fonctionnaires et l'intersyndicale CGT-CFDT-FO-Solidaires-Unsa des « amiantés du Tripode », un bâtiment administratif rasé en 2005 après la découverte d'amiante, ont été reçus mercredi 1er mars à Matignon par une conseillère technique du Premier ministre Bernard Cazeneuve et par le directeur de cabinet du ministre de l'Économie Michel Sapin.

lundi, 06 mars 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Cette réunion a été convoquée après l'occupation dans la nuit de lundi à mardi des locaux de l'Insee à Nantes par des anciens fonctionnaires du Tripode pour obtenir le classement en site amianté de leur ancien lieu de travail.

« Cette réunion avait suscité un espoir, mais on nous a fait venir à Paris et convoqué les fédérations pour rien. On n'a toujours pas de réponse officielle sur notre demande de classement, et on nous a ressorti des arguments vieux de dix ans », a déploré un membre de la délégation. « On est en colère, on va donc agir dans les jours à venir », a-t-il prévenu.

L'édifice avait été rasé le 27 février 2005 après que 350 tonnes d'amiante - une fibre cancérigène - en ont été retirées. Classer le Tripode en site amianté permettrait aux 20 % des agents encore actifs -soit moins de 400 personnes- de bénéficier d'un départ en pré-retraite amiante, souligne l'intersyndicale.