Menu

Fonctions publiques : la répartition des sièges après le scrutin du 4 décembre

À la suite des élections professionnelles dans les trois versants de la fonction publique le 4 décembre dernier, neuf syndicats seront représentés au Conseil commun de la fonction publique (CCFP), l'instance chargée des questions touchant l'ensemble des agents.

lundi, 22 décembre 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Premier syndicat de France, la CGT obtient huit sièges en ayant recueilli 23,1 % des
2 619 360 suffrages exprimés. Viennent ensuite, avec six sièges chacune, la CFDT
(19,3 %) et Force ouvrière (18,6 %). Les dix sièges restants reviennent à l'Unsa (3 sièges avec 10,4 %), la FSU (2 sièges, 7,9 %), Solidaires (2 sièges, 6,85 %), la CFTC (1 siège, 3,3 %), la CGC (1 siège, 2,9 %) et la FA-FP (1 siège, 2,9 %).


Chaque versant de la fonction publique dispose en outre d'un Conseil supérieur qui lui est propre.
Concernant le Conseil supérieur de la fonction publique d'État, les 1 117 840 votants ont offert 4 sièges à FO (17 %) et à la FSU (15,6 %), 3 sièges à l'Unsa (14,8 %), la CFDT (14 %) et la CGT (13,4 %), 2 sièges à Solidaires (9 %) et 1 à la CGC (5,5 %).


Dans la territoriale, la CGT s'empare de 7 sièges avec 29,5 % des voix, sur les 988 630 suffrages exprimés. Suivent derrière la CFDT (5 sièges, 22,3 %), FO (4 sièges, 17,7 %), l'Unsa (2 sièges, 8,2 %) et la FA-FPT (2 sièges, 7,5 %).


Enfin, la composition du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière s’établit, sur la base de 512 890 votants, ainsi: CGT (7 sièges, 31,7 %), CFDT (5 sièges, 25 %), FO (5 sièges, 23,8 %), Sud Santé/Solidaires (2 sièges, 8,5 %) et Unsa (1 siège, 5 %).