Menu

Forte mobilisation pour les salaires dans l'énergie

Déjà fortement mobilisés le 31 janvier avec un taux de gréviste de 50 %, les salariés de l'énergie se sont fortement mobilisés le 7 mars pour la défense de leur secteur, à l'occasion d'un deuxième mouvement unitaire en un mois.

lundi, 13 mars 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Les cinq syndicats représentatifs de la branche - CGT, CFE-CGC, CFDT, FO et CFTC - exigent depuis deux mois « l'ouverture d'une négociation nationale salariale et l'arrêt de la destruction des services publics de l'énergie ».

Ils entendent aussi défendre le statut des industries électriques et gazières qui emploient 150 000 salariés. Les syndicats protestent contre le gel du salaire de base du secteur.

Après +0,3 % en 2015 et +0,2 % en 2016, les employeurs ont décidé de reconduire en 2017 à l'identique la valeur de ce salaire sur lequel est indexée la grille des IEG, renvoyant au niveau de chaque entreprise les négociations salariales.