Menu

France culture : Sophie Binet invitée d'Une Semaine en France pour débattre du rapport de l'IGAS qui revient sur les 35 heures

Sophie Binet était l'invitée de l'émission Une semaine en France sur France culture pour débattre du dernier rapport de l'IGASqui revient sur les 35 heures.

lundi, 25 juillet 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Retrouvez l'émission sur France culture.

 35 heures : une crispation française

Il est de ceux qui peuvent, aussi, menacer la cohésion nationale que nous nous efforçons à maintenir. La fracture qu'il crée est d'ordre social, territorial, et politique. Le chômage touche encore aujourd'hui plus de 3 millions de personnes, 3 millions cinq cent vingt mille précisément selon les derniers chiffres de Pôle emploi qui seront réactualisés la semaine prochaine. C'est dans ce contexte et alors que la loi Travail a été adoptée avant-hier, avec un troisième recours au 49-3, qu'on apprend l'existence d'un rapport de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales). Un rapport d'une centaine de pages sur le bilan des 35h, conclu en mai dernier et tenu secret jusqu'à présent, jusqu'à ce que le journal Le Monde et Mediapart n'en aient pris connaissance.

Que dit ce rapport ? Que la réduction du temps de travail peut contribuer à favoriser l'emploi, sous certaines conditions. Il parle de 350 000 postes sur la période 1998-2002... Des chiffres qui reviennent régulièrement et qui font à chaque fois l'objet d'un débat acharné. Les auteurs du rapport le savent puisqu'ils précisent bien en préambule qu'il se sont efforcés de « reposer les termes du débat de manière dépassionnée ». Et ont pris la précaution de rester anonymes....

Pourquoi cette question du 35h génère-t-elle encore tant de crispations ?

Avec Sophie Binet, secrétaire générale adjointe de la CGT des cadres et techniciens (UGICT-CGT) et Frédéric Grivot, vice-président de la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) en charge de l'industrie.