Menu

General Electric (ex pôle énergie Alstom) : manifestation contre 765 suppressions d'emplois

A l'appel d'une intersyndicale CFDT, CGT et CFE-CGCD  quelque 150 salariés de l'ancien pôle énergie d'Alstom, racheté par General Electric, ont manifesté bruyamment vendredi 18 mars à Paris contre les 765 suppressions de postes prévues à proximité du conseil régional d'Ile-de-France où une délégation a été reçue.

lundi, 21 mars 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Ils voulaient aussi dénoncer l'absence de stratégie du conglomérat américain et des mesures d'accompagnement "indécentes".

Venus des sites de la région parisienne, qui concentrent "90%" des suppressions d'emplois, les manifestants avaient choisi ce lieu parce que Jérôme Pécresse, le mari de la présidente de la région Valérie Pécresse, dirige la division renouvelable de GE. L'intersyndicale sera reçue le 25 mars à Bercy.

Il est "urgent de faire un point sur la réorganisation de GE au regard" de l'accord qu'il a signé avec l'Etat au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom, souligne-t-elle.