Menu

Grève à l'AFP contre la remise en cause des accords sociaux

À l'appel d'une intersyndicale CGT-FO-SUD-CFE/CGC, les salariés de l'Agence France Presse ont mené quatre jours de grève la semaine dernière. 

mercredi, 15 juillet 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Et ils s'apprêtaient à reprendre le conflit cette semaine le 15 juillet sauf si le P.-DG Emmanuel Hoog décide de retirer à l'ordre du jour du comité́ d'entreprise du 16 juillet la dénonciation de l'ensemble des accords sociaux qui définissent les droits des salariés statut siège.


L'intersyndicale CGT-FO-SUD-CFE/CGC organisera le mercredi 15 juillet à 11 heures une conférence de presse et appelle le personnel à reprendre la grève.


"Le P.-DG a déclaré la guerre aux salariés de l'AFP", affirment dans un communiqué commun les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC. « RTT, congés, horaires et conditions de travail, salaires, emploi, perspectives de carrière : tout est remis en question si le P.-DG franchit le pas », ajoutent ces syndicats qui ont appelé à une « grève totale, bloquante », « en raison de la brutalité de l'attaque sur nos droits sociaux ».

Les propositions de la direction prévoient notamment une diminution du nombre de RTT, un plafonnement du CET et un mécanisme d’augmentation salariale garanti. La dénonciation des accords existants ouvre une nouvelle période de négociations de 15 mois.