Menu

Grève massivement suivie chez les cadres de la régulation des bus RATP

Plus de neuf cadres sur dix de la régulation du réseau bus de la RATP ont fait grève jeudi 18 juin à l'appel d'une large intersyndicale pour dénoncer l'alourdissement de leur charge de travail.

lundi, 22 juin 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Cette grève inédite qui courait jusqu'à samedi matin est soutenue par l'ensemble des syndicats représentatifs du département bus (CFE-CGC, Unsa, CGT, FO et SUD).

Ils dénoncent la restructuration de leur activité mise en place de septembre 2013 à juin 2015 qui a consisté à centraliser la fonction de régulateurs, auparavant assurée depuis tous les dépôts, en un lieu unique: le Centre de régulation et d'information voyageurs (Criv) situé à Romainville (Seine-Saint-Denis). 

Au passage, les effectifs ont été réduits de 500 à 300 personnes et selon les syndicats la charge de travail est devenue "insupportable". Les régulateurs sont en charge de 6 à 10 lignes en moyenne, contre 2 auparavant, et parfois 18 à l'heure de pointe du soir. Leurs syndicats réclament un renfort de 62 postes.

Mais la Régie ne veut pour l'heure parler que de réajustements et leur promet 26 postes, dont 23 temporaires, selon l'intersyndicale qui juge cette proposition très insuffisante et accuse la direction de rester "sourde" à la "souffrance" des régulateurs et dénonce une nette hausse des arrêts liés au stress. Faute d'obtenir satisfaction, les régulateurs et leurs syndicats envisagent une nouvelle action en septembre.