Menu

80 % de grévistes chez Hop !

Pour la première fois dans l'histoire de la compagnie née de la fusion des ex-compagnies régionales d'Air France, les hôtesses, stewards et personnels au sol de Hop !, inquiets pour leur emploi, étaient massivement en grève vendredi.

lundi, 10 avril 2017 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

L'ensemble des syndicats représentatifs d'hôtesses et stewards (SNPNC-FO, Unac et CGT) ont appelé à débrayer jusqu'à samedi soir, ainsi que trois syndicats au sol (CGT, CFDT, Unsa).

La mobilisation autour de 80 % du personnel au sol comme chez les personnels navigants et commerciaux (PNC) est historique, au-delà de celles enregistrées dans le passé dans les anciennes compagnies régionales Brit'Air, Régional et Airlinair.

Plusieurs centaines de salariés ont pris part à des rassemblements organisés vendredi matin sur différents sites, notamment à Morlaix, où la CGT recensait 200 personnes. Ils étaient environ 80 au centre de maintenance de Clermont-Ferrand où palettes et pneus bloquaient symboliquement l'entrée, une cinquantaine devant le siège à Rungis.

Dans cette récente compagnie, au fil des derniers mois, 245 postes ont été supprimés sur un total d'environ 3 400 équivalents temps plein avant la fusion. « Entre plan de départs volontaires et réorganisation, les salariés n'en peuvent plus », disent les syndicats des personnels au sol qui ne cachent pas leurs inquiétudes face à « l'avenir » de la filiale, en « perte constante d'activité ».

La jeune filiale court-courrier d'Air France doit en effet faire face à la double concurrence du train à grande vitesse et des compagnies aériennes low cost sur certaines liaisons. Elle a notamment fermé en juillet 2016 sa ligne Paris-Strasbourg à cause de la mise en service de la LGV Est.