Menu

La hausse du chômage est une urgence sociale

En mai, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) a encore augmenté pour atteindre 3,388 millions de personnes, soit 24 800 personnes de plus, ce qui représente une hausse de 0,7 % en un mois et de 4,1 % en un an.

lundi, 30 juin 2014 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

La CGT souligne dans un communiqué que la hausse du chômage constitue une « urgence sociale ». « Le gouvernement admet que ces chiffres ne sont pas bons (...) il s'obstine pourtant à poursuivre une politique économique et sociale en totale opposition avec le besoin de relancer la consommation par l'augmentation du pouvoir d'achat, des salaires et des pensions des ménages et des investissements ».

« Il n'y a pas un sou pour aider les salariés les plus en difficultés mais 30 milliards d'euros sont accordés aux entreprises sans contrepartie pour les salariés », dénonce la CGT dans un communiqué, en critiquant aussi la nouvelle convention assurance chômage « pas à la hauteur de la situation de l'emploi ».

Cette nouvelle hausse renforce le scepticisme de l’opinion. Ainsi, plus de sept Français sur dix (74 %) estiment que le chômage ne baissera pas d'ici la fin du quinquennat de François Hollande en 2017, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay publié jeudi.