Menu

IBM France taille encore dans ses effectifs

Le syndicat CGT du groupe informatique IBM France a annoncé le 7 mai que l'entreprise entend supprimer environ 350 postes d'ici octobre via un plan de départs volontaires. 

 

lundi, 11 mai 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Un Comité central d'entreprise (CCE) est prévu le 13 mai. Pour Jean-Michel Daire, délégué CGT, ce plan n'est "pas du tout une surprise" car le groupe "en vit régulièrement depuis 1992".

"La démotivation et les pressions pour favoriser les départs sont telles que le +volontariat+ est un sauve-qui-peut de la part de certains collègues, même chez les quelques jeunes recrutés chaque année (qui) savent que l'avenir n'est pas chez IBM", a-t-il ajouté.

IBM emploie environ 9.000 personnes en France, contre plus de 26 000 à la fin des années 1990.

Le groupe avait supprimé 689 postes via des départs volontaires en 2013. Le plan avait ensuite été annulé par la justice au motif que les dispositions relatives au reclassement interne étaient insuffisantes, décision qui a valu à IBM de se pourvoir en cassation.