Menu

Il fallait oser

Décidément sans complexe, le patron du Groupe PSA, Carlos Tavares, a cru bon d'affirmer dans le quotidien espagnol El Mundo :

lundi, 23 mai 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

 "Je suis le plus syndicaliste de tous les syndicalistes car dès le moment où j'arrive à mon bureau tôt le matin, ma préoccupation est de préserver l'entreprise et ses employés".

Les militants syndicaux de PSA ont dû s'étrangler car chacun a encore en tête que l'an passé le patron du groupe a plus que doublé sa rémunération à 5,24 millions d'euros en récompense de la purge sociale et salariale qu'il administre depuis 2014.