Menu

Indemnisation chômage : huit associations tirent la sonnette d'alarme

Alors que vont prochainement débuter les négociations sur une nouvelle convention d'assurance chômage, huit associations mettent en garde jeudi contre les effets "catastrophiques" d'une baisse des allocations, récemment réclamé par le gouvernement qui en a pris l'engagement devant la commission européenne par la voix du ministre du Budget.

lundi, 15 février 2016 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

Le collectif Alerte, l'Association des paralysés de France (APF), Coorace, ATD Quart Monde, Emmaüs France, la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars), le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) et le Secours catholique considèrent qu'une réduction de la durée ou du montant des allocations aurait "des conséquences catastrophiques sur les conditions de vie et les possibilités de retour à l'emploi" des chômeurs, "dans un contexte d'augmentation du chômage de longue durée (+9% en un an) qui touche aujourd'hui 2,4 millions de personnes".

Cela "ne ferait que précariser les demandeurs d'emploi quand déjà la moitié d'entre eux seulement bénéficie d'une indemnisation", ajoutent-ils, en appelant "à la responsabilité" des partenaires sociaux, qui renégocieront les règles d'indemnisation à partir du 22 février, et du gouvernement.