Menu

Ingénieurs : taux de chômage à 4,8 %

L’enquête annuelle 2015 de l’IESF (l’association des Ingénieurs et scientifiques de France) chiffre un taux de chômage à 4,8 %, des ingénieurs, toutes filières confondues.

lundi, 20 juillet 2015 | Actualités
Imprimer

La lettre .info

En 2014, 70 000 d’entre eux ont changé d’employeur et sur les 35 000 nouveaux diplômés, plus de 30 000 ont décroché leur premier poste, à plus de 90 % en CDI. 

Si leur insertion n’est pas un problème, leur diplôme est aussi le seul à leur ouvrir la porte à une très grande variété de responsabilités. Les ingénieurs sont aussi très prisés à l’international : 16 % des ingénieurs font carrière hors de France contre 13 % en 2010.

Selon une étude de l’APEC, les prévisions de recrutement dans les sociétés d’ingénierie et en R&D pourraient être en 2015 de l’ordre de 18 000 diplômés bac+5, ingénieurs et universitaires confondus.